Vendredi 14 octobre 2011

La Mode Origami

La Mode Origami

L’origami, vous connaissez tous : C’est l’art du pliage du papier. Une technique que l’on attribue souvent au Japon alors qu’elle est apparue d’abord en Chine au VIème siècle.

Quand on entend « origami » on peut penser  « cocotte » ou « grue » en papier. Or, ce savoir-faire ancestral fait depuis quelque temps son entrée dans le monde de la mode. Vêtements, sacs, bijoux : L’origami est à l’honneur !

Des pliages beaux, ingénieux, voire grandioses, c’est ce que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui.

Commençons par les bijoux avec la marque Origami Jewellery   (http://www.origamijewellery.com) initiée il yOrigami Jewellery a 3 ans par deux créateurs  parisiens : Claire et  Arnaud. Ces deux amis se sont lancés dans les bijoux  origami en papier, mais face à l’aspect  éphémère de ces accessoires, ils ont vite  opté pour le métal (argent et vermeil). Ils ont  désormais plus d’une centaine de  références : des sautoirs, des bracelets, des boucles   d’oreilles et même des  boutons de manchettes ! Les moules pour créer les grues, souris, éléphants et   autres animaux sont fabriqués en France, puis le pliage est réalisé au Japon. Ces  deux  créateurs  ont signé une collection sobre, élégante et ludique à la fois. On aime !

Diana Gamboa Continuons notre voyage en passant par la Colombie : Diana Gamboa     (http://www.dailymotion.com/video/xl4kpc_diana-gamboa_creation) est une talentueuse artiste hors du commun dont le travail s’apparente à de la poésie. Sa passion pour l’origami l’a amenée  à concevoir et réaliser de majestueuses robes aux couleurs flamboyantes. Une mini-collection a  été présentée lors de l’ouverture du salon Ethical Fashion Show le 1er septembre 2011. Les  spectateurs ont fait une véritable ovation à cette créatrice colombienne qui passe plus de 200 heures pour créer une seule robe. Elle a d’ailleurs été contactée par plusieurs musées pour exposer son travail.

Allons désormais vers la Corée où la créatrice Sungmin Han propose 9 sacs en 1 (http://www.sungminhan.com).         Un sac unique livré avsungmin-hanec sa « notice » de pliage, et qui permet, au gré des occasions, de le porter façon besace, sac à main, sac à dos, pochette, cabas… Une idée très ingénieuse que nous saluons particulièrement pour son éthique ! Plus besoin d’acheter un sac avec chaque tenue (décontractée, sophistiquée, élégante…), ce système 9 en 1 permet en plus de se creuser un peu plus la tête avant de lancer son sac par-dessus son épaule.

yuliya kyrpo 2Terminons par l’artiste ukrainienne Yuliya Kyrpo (http://www.ecouterre.com/extreme-origami-an-upcycled-gown-made-from-1000-newspaper-cranes/) qui a créé cette robe bustier en découpant et pliant pas  moins de 1000 feuilles de journaux recyclés. Encore une belle initiative éthique ! Cette œuvre d’art a  d’ailleurs été remarquée par le London’s Science Museum qui l’expose en ce moment même. Yuliya maîtrise parfaitement l’art de l’origami : Si l’on regarde en détail la traîne de sa robe, on remarque qu’elle est entièrement composée d’oiseaux de papier.

Bref, vous l’aurez compris, l’origami est à la mode : à porter, à exposer, à admirer… il y en a pour tous les goûts !

Share/Partagez!
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
  • Add to favorites
Catégories : Créateurs Matériaux Mode

Laisser une réponse